BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger, Bulliard 95, CH-1792 Cordast, Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags), www.ch-cultura.ch

BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger
Bulliard 95
CH-1792 Cordast
Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags)
Fax +41 (0)26 684 36 45
E-Mail
www.ch-cultura.ch.ch

Un nouveau mode de bénévolat

23.03.2009 Pro Natura recherche toujours des volontaires pour les travaux d’entretien de ses réserves. Depuis 3 ans, la section genevoise fait d’excellentes expériences avec une nouvelle forme de collaboration entre entreprises privées et associations sociales et environnementales.


 

La création et la gestion de réserves naturelles est depuis toujours une des activités principales de Pro Natura: l’association a permis la création et la conservation de plus de 700 sites protégés en Suisse. Leur gestion représente un travail important et les moyens à disposition sont souvent insuffisants pour atteindre les objectifs de conservation fixés. Pro Natura recherche donc continuellement des partenaires pour l’aider dans la conservation de ces richesses naturelles.

En 2006, la Fondation Philias a initié un nouveau type de collaboration entre les entreprises privées et les associations sociales et environnementales. Le but est que les entreprises puissent apporter leur soutien à des associations sociales ou environnementales par un autre moyen que par des contributions financières.

Le principe est simple: l’entreprise libère ses collaborateurs durant une journée pour qu’ils aillent travailler dans une association de leur choix, qui assure alors l’encadrement de ces nouveaux volontaires.

Que l’on soit gestionnaire de réserve ou employé à la HSBC Private Bank (Suisse) SA, l’expérience en vaut la peine!

Foto: Pro Natura

Pro Natura Genève, rejointe maintenant par toujours plus de sections, a tout de suite saisi cette occasion: pour la gestion des milieux protégés, l’aide de bénévoles supplémentaires est toujours la bienvenue; c’est par ailleurs l’occasion de sensibiliser de nouvelles personnes à des enjeux de conservation de la nature peu connus et de faire découvrir les actions de Pro Natura sur le plan local, national, voire international.

On comptait une entreprise et 20 volontaires la première année. En 2008, ce sont cinq entreprises et 200 volontaires qui ont participé à cette action. Cela représente 1'600 heures de travail, et ce seulement dans la section genevoise.

Cette nouvelle forme de bénévolat est positive, non seulement par son action dans les réserves naturelles, mais aussi par l’échange qui s’instaure entre des milieux (humains!) qui n’ont pas (encore?) l’habitude de collaborer.

Avec ce genre de collaboration, c’est la nature et les hommes qui sont gagnants.

Que l’action et l’échange continuent!

rb

Contact:

http://www.pronatura.ch

http://www.philias.org/

Zurück zur Übersicht