BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger, Rathausgasse 18, CH-3011 Bern, www.ch-cultura.ch

BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger
Rathausgasse 18
CH-3011 Bern
E-Mail
www.ch-cultura.ch.ch

"SABINE WEISS X NATHALIE BOUTTÉ. HOMMAGE"

"SABINE WEISS X NATHALIE BOUTTÉ. HOMMAGE"

01.07.2024 Exposition Photo Elysée, Plateforme 10, Lausanne, jusqu’au 12 janvier 2025


Image: Sabine Weiss, Autoportrait, Paris, France, 1953. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

"Ce que je ne comprends pas c’est comment je pouvais faire autant de choses dans la même période. Ça c’est incroyable! Et des choses complètement différentes! C’était une très belle vie. Je ne veux pas recommencer, parce que ce n’est pas recommençable. Mais, je ne regrette rien."

Sabine Weiss

Sabine Weiss, Le sculpteur Alberto Giacometti dans son atelier, Paris, France, 1954. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

Image: Sabine Weiss, Le sculpteur Alberto Giacometti dans son atelier, Paris, France, 1954. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

Photo Elysée présente une exposition en hommage à la photographe Sabine Weiss décédée en 2021 et invite l’artiste plasticienne Nathalie Boutté (France, 1967) à dialoguer avec ses photographies.

Tour à tour portraitiste, photographe de mode, de publicité ou de rue, mais aussi photoreporter pour de nombreuses revues internationales, Sabine Weiss a exploré tous les aspects de son métier pendant plus de soixante ans.

Aux côtés de Robert Doisneau, Willy Ronis, Edouard Boubat, Brassaï ou Izis, elle a contribué au courant de la photographie humaniste française et fut l'une des rares femmes photographes à vivre de son art dès les années 1950.

"Pour être forte, une photographie doit nous parler d'un aspect de la condition humaine, nous faire ressentir l'émotion que le photographe a ressentie devant son sujet", écrivait-elle.

Sabine Weiss, Montage photographique ayant servi pour la publicité de l'exposition-vente "Marchés d'orient, de l'Inde au Japon", Magasin Printemps Le Havre, France, 1961. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

Image: Sabine Weiss, Montage photographique ayant servi pour la publicité de l'exposition-vente "Marchés d'orient, de l'Inde au Japon", Magasin Printemps Le Havre, France, 1961. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

Alors que Sabine Weiss a construit son œuvre en photographiant la rue ou répondant aux commandes en travaillant dans son studio, Nathalie Boutté ne photographie pas mais découpe minutieusement des bandes de papier sur lesquelles elle imprime un texte. Elle recompose ensuite les images dont elle s’est inspirée en assemblant les languettes de papier recréant ainsi l’œuvre en volume. Les images, faites de bandelettes qui permettent de créer des dégradés de gris lorsqu’il y a du texte – ici les citations de Sabine Weiss, se dévoilent au fur et à mesure que l’on s’en éloigne.

L’exposition présente une sélection d'œuvres iconiques de la photographe et dévoile quelques trésors parmi les nombreux négatifs, tirages et planches-contact qui composent ses archives.

En 2017, consciente de l’importance de préserver son travail, Sabine Weiss choisit Photo Elysée pour conserver son fonds d’archives, arrivé dans les dépôts du musée à Plateforme 10 au début de l’année 2024.

Image: Sabine Weiss, Sortie de métro, Paris, France, 1955. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

Image: Sabine Weiss, Sortie de métro, Paris, France, 1955. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

Sabine Weiss, Times Square, New York, Etats-Unis , 1955. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss /Photo Elysée, Lausanne

Image: Sabine Weiss, Times Square, New York, Etats-Unis, 1955. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

Nathalie Boutté, "Sabine", 2024 © Nathalie Boutté, ADAGP 2024, Courtesy Galerie MAGNIN-A Paris

Image: Nathalie Boutté, "Sabine", 2024 © Nathalie Boutté, ADAGP 2024, Courtesy Galerie MAGNIN-A Paris

Biographie de Sabine Weiss

Née Sabine Weber en 1924, cette photographe d’origine suisse a été formée auprès de Paul Boissonnas, à Genève, avant de s’installer à Paris en 1946, où elle est l’assistante du photographe Willy Maywald pendant quatre ans. Établie dans la capitale française avec son mari Hugh Weiss, peintre américain, elle sera longtemps liée à l’agence Rapho.

Sabine Weiss est reconnue aux États-Unis et en Europe dès les années 1950 à travers la publication de son travail dans de grandes revues mais aussi sa participation à des expositions importantes (Post-War European Photography au MoMA en 1953, exposition personnelle à l’Art Institute de Chicago en 1954, The Family of Man en 1955, entre autres).

Mais il faudra attendre la fin des années 1970, avec une rétrospective à Arras, la sollicitation d’éditeurs de monographies et l’engouement du public pour la photographie des années 1950, pour qu’elle-même redécouvre et reprenne son travail des débuts en noir et blanc.

Plusieurs manifestations et des ouvrages, une rétrospective au Château de Tours en 2016 et l’exposition au Centre Pompidou en 2018, ont montré que la réévaluation de ses archives et de son œuvre ne faisait que commencer.

En 2020, le Prix Women in Motion décerné par Kering et les Rencontres d’Arles pour saluer une carrière unique, suivi d’une rétrospective aux Rencontres d’Arles en 2021, ont enfin permis à Sabine Weiss d’accéder à la notoriété qu’elle méritait.

phe

Contact:

https://elysee.ch/

#SabineWeiss #NathalieBoutté #PhotoElyséeLausanne #SabineWeissHommage #CHcultura @CHculturaCH ∆cultura cultura+

Sabine Weiss, Anna Karina pour Korrigan, 1958. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

Image: Sabine Weiss, Anna Karina pour Korrigan, 1958. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

Sabine Weiss, La mannequin Svetlana Lloyd en robe trapèze. Première Collection d’Yves Saint-Laurent pour Dior, Paris, France, 1958. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

Image: Sabine Weiss, La mannequin Svetlana Lloyd en robe trapèze. Première Collection d’Yves Saint-Laurent pour Dior, Paris, France, 1958. Collection Photo Elysée © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

 

Zurück zur Übersicht