BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger, Bulliard 95, CH-1792 Cordast, Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags), www.ch-cultura.ch

BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger
Bulliard 95
CH-1792 Cordast
Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags)
Fax +41 (0)26 684 36 45
E-Mail
www.ch-cultura.ch.ch

De la préservation à la conservation - Stratégies pratiques d'archivage

De la préservation à la conservation - Stratégies pratiques d'archivage

01.02.2013 13èmes Journées des Archives de l'UCL à Louvain-la-Neuve (Belgique), les 18 et 19 avril 2013


Photo: http://www.leuven.be/fr/tourisme/

La conservation est proprement la raison d'être d'un service d'archives et le fondement de l'ensemble de ses missions. Cependant, l'étendue des documents concernés est potentiellement infinie; une perspective que l'augmentation des ressources durant les années de prospérité, la performance des nouveaux outils intellectuels et technologiques et l'élargissement de la notion d'archives traduites par l'ensemble des législations ont largement nourrie. Cette envergure maximale appelle à présent des questions pour des raisons qui excèdent les considérations budgétaires, bien que celles-ci soient de plus en plus dirimantes.

Conserver, qu'est ce que cela signifie aujourd'hui? Qu'est-ce que cela implique? Les premiers niveaux de réponse tiennent dans l'examen et l'éventuelle révision des critères de la valeur archivistique des documents et dans la définition, établissement par établissement, d'une politique d'archivage: à quoi doit servir la constitution d'archives, en général et particulièrement? Les suivants regardent le partage des tâches, les responsabilités spécifiques des institutions, les métiers spécialisés, les collaborations indispensables. Les archives de l'État ont-elles des missions particulières? Comment ne pas perdre le continent noir des archives privées? S'ensuit tout ce qui a trait à la garantie de l'intégrité des archives dans la longue durée. L'organisation des espaces de conservation, les règles de consultation, la surveillance prévenant les maltraitances, la planification de mesures d'urgence et les réponses aux catastrophes font partie de la conservation. Comment les organiser?

Il en est de même de la restauration des documents et du traitement des données numériques. Des prototypes sont au point ou à stade d'étude prometteur. Reste la question de leur généralisation.

Enfin, l'externalisation de la conservation, confiée à des tiers archiveurs et/ou portée par des systèmes de Cloud Computing, reconfigure tout une série de dimensions de celle-ci, entre sécurité physique et garantie de longévité, protection des données et abandon à une logique de service marchand. Sa possibilité est sans doute le plus grand défi posé depuis l'organisation moderne des archives publiques mais aussi privées au lendemain des révolutions politiques et économiques qui ont fondé l'époque contemporaine à l'aube du 19e siècle.

Contact:

http://www.uclouvain.be/326676.html

Zurück zur Übersicht