BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger, Rathausgasse 18, CH-3011 Bern, www.ch-cultura.ch

BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger
Rathausgasse 18
CH-3011 Bern
E-Mail
www.ch-cultura.ch.ch

ZUM TOD DES SCHWEIZERISCH-FRANZÖSISCHEN KÜNSTLERS BEN VAUTIER

ZUM TOD DES SCHWEIZERISCH-FRANZÖSISCHEN KÜNSTLERS BEN VAUTIER

05.06.2024 Benjamin "Ben" Vautier (Bild), der am 18. Juli 1935 in Neapel geborene schweizerisch-französische Künstler der Fluxus-Bewegung, ist am 5. Juni 2024 in Nizza gestorben. Vautier hatte einen an den Dadaismus angelehnten, persönlichen künstlerischen Stil entwickelt. Angeregt wurde er dabei von Künstlern wie Yves Klein, Marcel Duchamp und den Nouveaux Réalistes. Im Jahr 1959 gründete Vautier die Zeitschrift "Ben Dieu". Vautier wurde zum Mentor der Kunstbewegung Figuration Libre, die 1981 in einem Artikel der Zeitschrift "Flash Art" den Namen durch Vautier erhielt. Er war mit zahlreichen Ausstellungen im In- und Ausland auch in den grössten Häusern vertreten. Retrospektiven zeugten vom künstlerischen Erfolg. 1992 zierte sein Motto "la Suisse n’existe pas" ("die Schweiz existiert nicht") den offiziellen Schweizer Pavillon bei der Weltausstellung in Sevilla. (*) 2015/16 zeigte das Museum Tinguely in Basel die grosse Ausstellung "ist alles Kunst?" mit über 500 Werken von Ben Vautier. (**)


Bild: Ben Vautier, 2013 - Foto: Soardi - Lizenz: https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.en - Datei: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:BenVautier2013.jpg

La famille Vautier a la profonde tristesse de vous annoncer le décès de Annie et Ben Vautier. Le couple nous a quittés ce mercredi 5 juin 2024.

Annie Vautier, épouse de Ben et soutien inébranlable de son œuvre artistique tout au long de leur vie commune, a subi un accident vasculaire cérébral le lundi 3 juin à 23h. Elle est décédée le 5 juin à 3 heures du matin. Ne voulant et ne pouvant pas vivre sans elle, Ben s’est donné la mort quelques heures plus tard chez eux, à Saint-Pancrace dans les hauteurs de Nice.

La famille remercie chaleureusement tous ceux qui les ont soutenus et qui continuent à les porter dans leurs pensées.

Les génies ne restent jamais seuls. Nous nous souviendrons de Annie et Ben Vautier comme d’un couple emblématique de l’art du 20e siècle.

Eva et François Vautier et leurs enfants

https://www.facebook.com/eva.vautier

Disparition de l’artiste Ben

Sur les trousses de nos enfants, sur tant d’objets du quotidien et jusque dans nos imaginaires, Ben avait posé son empreinte, faite de liberté et de poésie, d’apparente légèreté et de bouleversante profondeur. Avec sa disparition, la France perd l’un de ses artistes les plus populaires, indissociable de la ville de Nice, héritier de Marcel Duchamp et des dadaïstes européens, qui atteignait par sa calligraphie, une forme d’universel.

«J’ai toujours voulu faire quelque chose de nouveau», tel était le mantra de celui qui né Benjamin Vautier, portait le même nom que son arrière-grand-père, peintre suisse illustre du XIXe siècle. Né en 1935 d’une mère irlandaise et d’un père suisse, Benjamin Vautier grandit dans les orages de la Seconde guerre mondiale, de Naples à Izmir, d’Alexandrie à Nice. Après des études au parc Impérial, Benjamin Vautier employa son inlassable curiosité et son érudition, d’abord dans une libraire puis dans sa propre boutique, rue Tonduti de l’Escarène à Nice, où se mêlaient les livres, les papiers, les disques, et les objets les plus divers.

Dans le bouillonnement artistique de l’après-guerre, le lieu devint peu à peu un point de rencontre pour les futures figures de l’école de Nice: César, Arman, Martial RAYSSE. Marqué par ce «nouveau réalisme», mû par un mélange d’ambition et d’ironie, Ben, son nom d’artiste, entama un travail de recherche, entre parodies et provocations, avec une première série de dessins de fruits. «Chez toi, le sens compte plus que tes reproductions de bananes» prophétisa alors son ami Yves Klein.

Entamant alors une quête de vérité, Ben fraya (...) son chemin dans le sillage de Marcel Duchamp et conçut l’art comme pure décision mentale, signant les objets les plus divers, au gré de ce qu’il appela «appropriations». En 1959, Ben inventa ainsi les «sculptures vivantes», des passants qu’il décrétait œuvres, qu’il signait au hasard. Proche du mouvement Fluxus aux côtés de George Maciunas, Ben s’imposa par ces gestes artistiques spectaculaires, comme la signature de l’intégralité des objets du marché aux puces de Nice, en 1963. Force inlassable de création, son destin et son œuvre remettaient en cause la figure même du créateur et de l’artiste. Cette puissance de doute, de destruction, de haine de soi romantique, fut toujours à l’arrière-plan de ses travaux.

Avec une générosité et un flair indiscutables, Ben n’oublia jamais sa première vocation de passeur. En 1965, il transforma sa boutique en lieu d’exposition, «Ben doute de tout», dans laquelle il exposait ses amis de l’avant-garde, de Martial RAYSSE à Bernar VENET en passant par Christian Boltanski, ou les tenants de la «figuration libre», tels Robert COMBAS ou Hervé DI ROSA. Depuis son atelier des hauteurs de Nice, à Saint-Pancrace, maison rebaptisée du surnom de enfants, Malabar et Cunégonde, Ben multiplia les supports, du cinéma à la photographie, de la distribution de tracts aux débats en passant par l’envoi de lettres.

Exposé en France et dans le monde entier, accompagné par la galerie de Daniel TEMPLON, Ben ne cessait de s’ausculter, de se réinventer, de se contester, transformant ses lieux de vie, ses passions, ses démons intérieurs en propositions artistiques.

Au fil de ces décennies de création, il passa dans l’imaginaire collectif avec ses phrases sibyllines, reconnaissables entre toutes, tantôt narquoises tantôt candides. Une signature, une écriture, une ouverture sur le doute, qui interpellaient, et qui ajoutait, dans notre langue française, de la beauté sur les murs et les cimaises du monde. Le Musée Maillol de Paris lui consacra une rétrospective comme un résumé, ou un manifeste, «Tout est art», en 2016.

Le Président de la République et son épouse s’inclinent devant la mémoire d’un artiste qui depuis les collines de Saint-Pancrace à Nice, repoussait sans cesse les frontières, pour mieux écrire, en français, le désastre, l’insolence et la beauté. Ils adressent à ses enfants, à ses proches, leurs condoléances émues. 

ÉLYSÉE

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2024/06/05/disparition-de-lartiste-ben

Ben Vautier în seinem Atelier in Nizza, fotografiert von Gil Zetbase, 2016 - Lizenz: https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.de - Datei: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ben-vautier.jpg?uselang=de

Bild: Ben Vautier în seinem Atelier in Nizza, fotografiert von Gil Zetbase, 2016 - Lizenz: https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.de - Datei: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ben-vautier.jpg?uselang=de

Hommage de Mme Rachida Dati, ministre de la Culture, à M. Benjamin Vautier, dit BEN

De son écriture ronde et avec ses formules souvent drôles et toujours poétiques, il avait ouvert de nouveaux horizons dans l’art conceptuel. Il était ainsi devenu l’un de nos artistes français les plus reconnus, mais aussi les plus populaires. M. Benjamin VAUTIER, connu dans le monde entier sous le nom de BEN, est décédé le 5 juin à Aspremont, dans les Alpes-Maritimes, à l’âge de 88 ans.

Depuis son enfance, BEN était intimement lié à la ville de Nice, à la beauté de ses paysages et à l’effervescence de sa scène artistique. C’est dans sa boutique du 32 rue Tondutti de l'Escarène, devenue progressivement une œuvre à part entière et l’un des grands lieux de rencontre de l’Ecole de Nice, qu’il élabora sa démarche d’artiste et de créateur.

Inspiré par Dada et Marcel Duchamp, mais aussi par des mouvements comme le Nouveau Réalisme d’Yves Klein ou le groupe Fluxus, qu’il devait rejoindre dans les années 1970, il appartenait à une génération d’avant-garde pour qui être artiste consistait à explorer de nouvelles voies, de nouveaux modes d’expression, avec un esprit joyeux d’audace et d’aventure qui le caractérisa toujours.

Avec ses écritures et ses sculptures vivantes, véritable sillon personnel qu’il ne cessa jamais de creuser, BEN rencontra un immense succès, à la fois critique et populaire. Exposée dans les plus grands musées du monde, aussi bien au Centre Pompidou à Paris qu’au MoMA de New-York, son œuvre est également présente dans les cartables de nos enfants, sur leurs trousses et leurs agendas. A travers son art original, inventif, profond et en même temps accessible, BEN a su toucher toutes les générations en invitant à une rêverie subtile sur les pouvoirs de l’art et des mots.

J’adresse toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches et je m’associe à la peine de tous ses admirateurs.

Rachida Dati

Ministre de la Culture

https://www.culture.gouv.fr/presse/communiques-de-presse/hommage-de-mme-rachida-dati-ministre-de-la-culture-a-m.-benjamin-vautier-dit-ben

L’artiste Ben, connu pour ses écritures, retrouvé mort à 88 ans, le lendemain du décès de sa femme

Connu pour ses messages imprimés souvent à l’encre blanche sur fond noir, l’artiste Ben est mort à l’âge de 88 ans. Selon les premiers éléments, Ben a mis fin à ses jours par arme à feu juste après le décès de sa femme.

P. Gratian

https://www.ouest-france.fr/culture/lartiste-ben-connu-pour-ses-ecritures-retrouve-mort-a-88-ans-d107fdb0-2319-11ef-9bcd-06e7ce6da751

L’artiste Ben retrouvé mort à son domicile à l’âge de 88 ans

L’artiste d’origine suisse était connu pour ses phrases courtes écrites sur fond noir qui claquent comme des slogans. Son épouse Annie était décédée la veille.

Marion Justinien et Matthias Galante 

https://www.leparisien.fr/culture-loisirs/lartiste-ben-retrouve-mort-a-son-domicile-a-lage-de-88-ans-05-06-2024-WLE6GOJB2REPDHBKU57GMAHNA4.php

Ben, artiste de l’écriture, est mort

L’artiste Benjamin Vautier, dit «Ben», a été retrouvé mort à son domicile de Nice, peu après la disparition soudaine de son épouse. Il était âgé de 88 ans.

https://www.lemonde.fr/culture/article/2024/06/05/ben-artiste-de-l-ecriture-est-mort_6237446_3246.html

Mort de Ben: un artiste pionnier en tout

Son travail dépassait largement les mots inscrits sur les agendas et trousses d’écoliers qui l’avaient rendu célèbre.

Claire Moulène

https://www.liberation.fr/culture/arts/lartiste-ben-retrouve-mort-dans-sa-maison-pres-de-nice-20240605_IPFOX6FOPZBUZDR2SCOBINZ7E4/

«Plus ça change, plus c’est la même chose.»

Vous l’avez porté, ce tee-shirt ? Et cette trousse d’écolier, où il était écrit «Et surtout n’oubliez pas de tomber amoureux»? D’une écriture appliquée, blanche sur fond noire, comme à la craie sur un tableau. Il y en avait mille: «Rien n’existe pas», «N’importe qui peut avoir une idée», «Chut je rêve»…

Derrière cette poésie adolescente, faussement naïve, se cachait le Franco-Suisse Benjamin Vautier, plus connu sous le nom de Ben.

Julie Huon

https://www.lesoir.be/592896/article/2024-06-05/mort-de-lartiste-ben-le-mot-de-la-fin

«Fusionnels»

«C’est une énorme perte pour la ville de Nice, c’est une énorme perte parce que non seulement, Ben, il ne s’était pas enfermé dans ses acquis. Il continuait en permanence à créer, à provoquer, à faire ce qui est cet esprit de provocation niçois,» a déclaré sur place à l’AFP Robert Roux, ami proche de la famille et adjoint au maire de Nice délégué à la culture.
«Ben et Annie, c’était fusionnel. L’un sans l’autre n’existait pas. Et si c’était Ben qui était parti avant, je pense qu’Annie n’aurait pas survécu», a ajouté M. Roux: «Ben et Annie ne faisaient qu’un. Complémentaires, mais vraiment d’une façon extraordinaire. Elle le corrigeait de temps en temps dans ses excès, lui la taquinait en permanence et on ne pouvait pas voir Ben sans Annie et réciproquement. C’est un exemple fou d’un amour vraiment étonnant, impressionnant, touchant, émouvant».

AFP

https://www.letemps.ch/culture/arts/l-artiste-benjamin-vautier-alias-ben-retrouve-mort-dans-sa-maison-pres-de-nice

Ben n’aimait pas le vide: il en laisse un grand

Le plasticien aux racines vaudoises a été retrouvé mort mercredi à son domicile niçois. Indocile, il a nourri le monde d’une ironie à la fois douce et terrible.

Florence Millioud

https://www.24heures.ch/lartiste-franco-suisse-ben-retrouve-mort-a-son-domicile-519905721729

Des phrases devenues cultes

Né à Naples en 1935, l'artiste franco-suisse, fondateur de l'Ecole de Nice avec Arman, Yves Klein et Martial Raysse, vivait à Nice depuis l'âge de 14 ans. Ses formules sont tracées d'une écriture arrondie, souvent à la peinture blanche sur fond noir, et semblent au premier abord sorties de la tête d'un écolier potache. Mais elles bousculent les certitudes installées de l'art contemporain: "A quoi sert l'art?", "Le nouveau est-il toujours nouveau?", "Que faites-vous ici?", ou "Mon plus grand soucis, c'est moi" (avec une faute d'orthographe)... Ben était exposé au Moma à New York ainsi qu'au centre Pompidou à Paris.

https://www.rts.ch/info/culture/arts-visuels/2024/article/l-artiste-franco-suisse-ben-retrouve-mort-a-son-domicile-nicois-28527970.html

Der Künstler hinter «La Suisse n'existe pas» ist tot

«Die Neugierde hat ihn zur Kunst gebracht», so Andres Pardey, Kurator am Basler Museum Tinguely, das ihm 2015 eine Ausstellung gewidmet hatte: «Ben wollte grundsätzlich alle erreichen – daher ist die Schrift sein Medium.»

Seine Werke sind in den grössten privaten und öffentlichen Sammlungen der Welt vertreten, darunter im MoMA in New York und im Musée National d’Art Moderne in Paris. «Die Kultur hat eine Legende verloren», schrieb Frankreichs Kulturministerin Rachida Dati auf der Plattform X.

Für Kurator Andres Pardey war Ben Vautier «ein unglaublich lebendiger Geist, der ein Werk hinterlassen hat, das grossartig und grössenwahnsinnig zugleich ist und nur in seiner unglaublichen Vielfalt verstanden werden kann.»

dpa / gert

https://www.srf.ch/kultur/kunst/ben-vautier-gestorben-der-kuenstler-hinter-la-suisse-n-existe-pas-ist-tot

Mit Steuern bezahlter Nestbeschmutzer

Mit dem provokativen Schriftzug «Suiza non existe» im offiziellen Schweizer Pavillon in Sevilla löste der Künstler vor allem bei bürgerlichen Politikern in der Schweiz Empörung aus. Das Parlament hatte 28 Millionen Franken für den Pavillon bewilligt.
(…)

Eine eigens nach Sevilla gereiste Parlamentarierdelegation verlangte Änderungen am Pavillon – vergeblich. Der 1998 verstorbene Bundesrat Jean-Pascal Delamuraz versuchte, die Wogen zu glätten. Kunst lasse sich nicht verordnen, sagte er im Parlament. In all dem Trubel blieb ein anderer Schriftzug von Ben im Pavillon praktisch unbeachtet: «Je pense, donc je suisse».

Keystone-SDA

https://www.tagesanzeiger.ch/kuenstler-ben-vautier-ist-tot-169025567020

Die Schriftbilder waren ein Markenzeichen des Künstlers, der daneben ein enorm vielseitiges Werk geschaffen hat

Es gibt Künstler, die sich permanent neues Terrain erobern. Die Stationen, die sie in ihrem Werk durchlaufen, lassen sie zurück wie Häuser, in denen sie einmal gewohnt haben und aus denen sie ausgezogen sind. Ein anderer Typus von Künstlern schafft sich eine Welt, in der er sich bewegen kann wie in einem persönlichen Universum. Diese Künstler bleiben konstant an der Arbeit an ihrer Welt, die sie modifizieren und ändern, aber nie verlassen. Sie ist eine Art Schutzraum, der immer mehr in die Breite geht und am Ende so etwas wie ein Archiv des Lebens darstellt ...

Maria Becker

https://www.nzz.ch/feuilleton/nachruf-ben-vautier-kunst-ist-der-fluss-des-lebens-ld.1327205

Ein Leben voller Sprüche

Ben gehörte von 1962 bis 1970 zu den führenden Mitgliedern der Fluxus-Bewegung, in deren Mittelpunkt eine vitale, erzählerische Bildsprache steht. Sprach-Versatzstücke, Comic-Elemente oder Graffiti werden darin frei kombiniert. Als Geburtsstunde für Fluxus in Deutschland gilt ein Festival, das 1962 in Wiesbaden stattfand. Dabei war damals unter anderem George Maciunas, der den Begriff Fluxus geprägt hat. (...) Fluxus ist keine Richtung, sondern ein Geisteszustand, soll Ben Vautier einst die Kunstbewegung zu definieren versucht haben.

Birgit Rieger

https://www.tagesspiegel.de/kultur/fluxus-kunstler-ben-vautier-ist-mit-88-jahren-in-nizza-gestorben-11772851.html

L’artista franco-svizzero Ben è morto all’età di 88 anni

Le sue opere sono state esposte nei musei di arte moderna più importanti al mondo come il MoMa di New York e il Centro Pompidou di Parigi.

Nel 1992 aveva fatto scalpore nel mondo politico elvetico la sua scritta "Suiza no existe" (la Svizzera non esiste) esposta nel Padiglione svizzero di Siviglia.

https://www.tio.ch/people/people/1760480/artista-mondo-benjamin-vautier-franco-svizzero

Ben, artista gráfico, muere a los 88 años

El artista gráfico francosuizo Ben, conocido por sus eslóganes redactados en letras manuscritas blancas sobre fondo negro, falleció a los 88 años en Niza, informaron el miércoles fuentes oficiales.

Las frases de Ben se pueden hallar en innumerables objetos, desde tazas de café a camisetas, carteles o incluso pinturas. Están escritas con una caligrafía redondeada, a menudo con pintura blanca sobre fondo negro, y parecen a primera vista salidas de la cabeza de un escolar travieso.

"¿Para qué sirve el arte?", "¿Lo nuevo siempre es nuevo?", "¿Qué haces aquí?", "No entiendo nada" o "Mi mayor preocupación soy yo".

https://www.eluniversal.com.mx/cultura/ben-artista-grafico-muere-a-los-88-anos/

Ben Vautier, Fluxus Artist Who Famously Proclaimed That ‘Everything Is Art,’ Dies at 88

Ben Vautier, a French Fluxus artist whose humorous paintings and performances imploded the division between life and art, earning laughs and admiration alike from critics, has died at 88.

Alex Greenberger

https://www.artnews.com/art-news/artists/ben-vautier-fluxus-artist-dead-1234708885/

BEN VAUTIER (1935–2024)

Beginning in the 1950s, Ben was a vocal proponent of the idea that “everything is art,” not only incorporating the phrase into many of his works (tout est art), but embracing life itself as inseparable from art. Indeed, his text works, often scrawled in white paint on a black background, wormed their way into the national consciousness of France, if not the world. “On our children’s pencil cases, on so many everyday objects and even in our imaginations, Ben had left his mark, made of freedom and poetry, of apparent lightness and overwhelming depth,” said French president Emmanuel Macron in a statement addressing the artist’s death.

https://www.artforum.com/news/ben-vautier-dies-19352024-555401/

Ben Vautier, 2007 - Foto: ben-vautier.com - Lizenz: https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.en - Datei: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ben_Vautier_holding_a_cactus.jpg

Bild: Ben Vautier, 2007 - Foto: ben-vautier.com - Lizenz: https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.en - Datei: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ben_Vautier_holding_a_cactus.jpg

Videos:

Documents d'artistes présente ici un ensemble choisi de courtes vidéos réalisées par Ben sur des thèmes qui lui sont chers et récurrents dans son travail: L'ego, Fluxus, Gestes, Bazart, Babel, Céramiques, La mort. Certaines de ces vidéos ont pu accompagner et être réalisées dans le cadre de ses expositions.

http://www.documentsdartistes.org/artistes/ben/repro23.html

RTS: L'artiste franco-suisse Benjamin Vautier, dit "Ben" est décédé à 88 ans: interview de Florence Millioud-Henriques / Forum / 3 min. / 05.06.2024

https://www.rts.ch/play/tv/forum/video/lartiste-franco-suisse-benjamin-vautier-dit-ben-est-decede-a-88-ans-interview-de-florence-millioud-henriques?urn=urn:rts:video:14953984

SRF Kultur, Ben Vautier: "La Suisse n'existe pas", 20.10.2015, 5 min

https://www.srf.ch/play/tv/kultur-extras/video/ben-vautier-la-suisse-nexiste-pas?urn=urn:srf:video:fc5c367b-adff-48e1-be6d-624b42a1963e

France3centre, Le portrait de l'artiste Ben dans "Renversant", 2019

https://www.youtube.com/watch?v=xMdwdmSZjo0

ON PEUT LE FAIRE - BEN, documentaire, 2019

https://www.youtube.com/watch?v=5XDOoFbNmHc&t=9s

France 2, Passage des Arts avec Ben, 2020

https://www.youtube.com/watch?v=NrqdrFG4Z8M&t=6s

Mehr:

http://www.ben-vautier.com/

https://www.facebook.com/ben.vautier.5

https://x.com/BenVautier

https://eva-vautier.com/en/portfolio-item/ben/

https://www.fondationdudoute.fr/

https://mailartists.wordpress.com/2008/03/19/ben-vautier/

http://www.documentsdartistes.org/artistes/ben/repro.html

https://www.munzinger.de/search/go/document.jsp?id=00000030581

https://recherche.sik-isea.ch/de/sik:person-4000360:exp/in/sikart/actor/list

https://www.whoswho.fr/decede/biographie-ben_44371

https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb119302648

(**) https://www.tinguely.ch/de/ausstellungen/ausstellungen/2015/benvautier.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ben_(artiste)

(*) https://de.wikipedia.org/wiki/Ben_Vautier

#BenVautier #CHcultura @CHculturaCH ∆cultura cultura+

---

Auf ch-cultura.ch u.a. erschienen:

https://www.ch-cultura.ch/de/archiv/politik-und-gesellschaft/la-suisse-existe-la-suisse-nexiste-pas

https://www.ch-cultura.ch/de/archiv/museum-ausstellung-galerie/ben-vautier.-ist-alles-kunst

© Ben Vautier, http://www.tinguely.ch/de/meta/shop.html?detail=eb444c9e-4151-4be8-9a47-5ae9c8d2084a

Bild: © Ben Vautier, http://www.tinguely.ch/de/meta/shop.html?detail=eb444c9e-4151-4be8-9a47-5ae9c8d2084a

 

Zurück zur Übersicht